La Sophrologie ne se substitue pas aux professionnels de la santé

Je ne prodigue ni diagnostic, ni prescriptions médicales .

La pratique de la Sophrologie ne remplace pas vos traitements médicaux en cours.

Elle est en revanche un formidable outil d’accompagnement vers un mieux être certain

N°SIRET 831 632 500 00011

La méditation de pleine conscience ou mindfulness consiste à se focaliser sur l'instant présent, sur ses sensations internes et perceptions.

La pleine conscience peut être décomposée en 3 attitudes fondamentales :

- Ouvrir son attention en étant pleinement présent , à ce qui se passe en soi (sa propre respiration, ses sensations corporelles, le flot incessant des pensées) et autour de soi (sons, odeurs...).

- Ne pas juger, ni contrôler ou orienter cette expérience de l'instant présent

- Observer et ressentir, sans chercher à mettre des mots ou analyser mentalement

La méditation consiste non pas à faire taire les bavardages de l'esprit, mais à ne pas se laisser entraîner par lui, en l'observant au lieu de s'y identifier. On tente de rester en position d'observateur.​ On ne cherche pas à atteindre un état de détente ou de calme particulier.​

Les bienfaits sont tels que la méditation de pleine conscience est de plus en plus utilisée de façon clinique car elle favorise un état mental qui prémunit notamment contre le stress et la dépression.

L'action de la méditation sur l'état de santé permet :

- une meilleur identification de ses pensées négatives évitant le cycle des ruminations mentales

- la gestion des émotions : la pratique permet de développer des capacités accrues d'acceptation, de recul et de modulation envers les émotions douloureuses

- d'accroître sa résistance à la douleur

- de prévenir ou d'éviter les rechutes dépressives

- d'accentuer ses capacités d'attention et de concentration, et d'être pleinement présent

Cycle MBCT (Mindfulness Based Cognitive Therapy).

Méditation de pleine conscience dispensée en groupes, selon des protocoles codifiés comportant huit séances de deux heures, suivant un rythme hebdomadaire.

Durant ces séances, on pratique notamment des exercices de thérapie cognitive, des exercices formels de méditation et informels de pleine conscience.

On explore tout ce qu'une pensée négative déclenche en termes d'émotions, de réactions corporelles, d'autres pensées et cycles de rumination, de tendance à se replier sur soi..